logo

Chargement ...


0

31 mars 2012

Dómadalur

Le végétation islandaise compte très peu d’arbres, et presque aucune forêt. Il n’en a pas toujours été ainsi : lorsque les colons norvégiens sont arrivés au IXème siècle, on estime qu’un quart à un tiers du pays était boisé.

Ces arbres ont été utilisés comme bois d’œuvre et bois de chauffage par les premiers habitants, et la rudesse du climat associée au pâturage des ovins importés par les Européens a empêché leur repousse.  Sur les flancs des collines, de petits points blancs trahissent la présence de ces moutons laissés en liberté tout l’été, et qui continuent à façonner le paysage.

 




Photo # 734 • 31 mars 2012 • IslandeDómadalur