logo

Chargement ...


0

8 mai 2006

Immémorial

Au temps où le sel servait de monnaie d’échange les Phéniciens ont appris à l’extraire de la mer, et le mode opératoire n’a pas changé depuis.

Il faut laisser la fine pellicule d’eau s’écouler lentement vers l’intérieur du marais, là où la croûte argileuse s’échauffe suffisamment pour que le liquide s’évapore.

Ici une coloration rouge trahit la présence d’organismes aussi anciens que les premiers continents, ni animaux ni végétaux, ni même bactéries.

Les conditions que les Hommes ont recréées au coeur du marais sont dignes des premiers âges, et seuls ces pionniers de la vie peuvent y survivre.




8 mai 2006 • ImmémorialImmémorial